Comité du travail féminin : Taina Bofferding insuffle un nouvel élan

La ministre de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Taina Bofferding, a participé en date du 3 avril 2019 à la première réunion du Comité du travail féminin (CTF) pour cette nouvelle législature.

Le CTF est, pour rappel, un organe consultatif institué en 1984 et qui est chargé d’étudier, soit de sa propre initiative, soit à la demande du gouvernement, des questions relatives à l’activité, à la formation et à la promotion professionnelle des femmes.

La ministre de l’Égalité a salué le rôle fondamental du comité à apporter des avis au gouvernement concernant des projets de lois, et ce afin que l’égalité entre les femmes et les hommes soit garantie à tous les niveaux.
Taina Bofferding entend ensuite renforcer la contribution du comité et a encouragé une démarche proactive sur les dossiers d’actualité. Parmi les pistes esquissées lors de l’échange, la ministre a appelé à présenter des réflexions communes et pointues sur des grands thèmes tels que l’égalité salariale ou encore la flexibilisation du temps de travail sous l’angle de l’égalité entre les femmes et les hommes pour mieux concilier vie privée et vie professionnelle.

« Je souhaite que le comité, qui rassemble différents partenaires, élabore des propositions favorables à un meilleur équilibre entre les sexes. Il s’agit d’accompagner plus fortement en tant qu’organe de consultation les évolutions à opérer pour une société plus égalitaire », a expliqué Taina Bofferding.

Ce nouvel élan inclut en outre des réflexions sur la méthode de travail, la composition et l’intitulé du comité. Sur le fond, une des premières missions sera d’élaborer des propositions dans le cadre du nouveau plan d’action national pour l’égalité entre les femmes et les hommes. (PAN Egalité).

Les membres du comité ont marqué leur enthousiasme et approbation à renforcer le rôle du CTF et se sont entendus à renforcer le rythme des rencontres.

Le CTF se compose, pour rappel, de 21 représentant(e)s issus:

- du Conseil national des femmes du Luxembourg;
- des organisations professionnelles des employeurs;
- des organisations syndicales les plus représentatives sur le plan national;
- de différents ministères
  • Mis à jour le 04-04-2019