Rapport d'activités 2015

Date de parution
Février 2016
Editeur
Ministère de l'Egalité des chances
Auteur
Format
DIN A4
Nombre de pages
57
Rapport 2015
Langue: Français
pdf, 1173 Ko

L’année 2015 a été marquée par la Présidence du Conseil de l’Union européenne. La thématique de l’égalité entre hommes et femmes figurait à l’agenda européen pendant la deuxième partie de l’année, avec une priorité sur l’égalité dans la prise de décision.

« La Présidence luxembourgeoise encouragera la mixité entre hommes et femmes à tous les niveaux. Un accent particulier sera mis sur l’augmentation du taux d’emploi féminin et sur une représentation équilibrée entre femmes et hommes dans la prise de décision politique et économique en tant que facteurs de compétitivité. » (Extrait du programme de travail de la Présidence luxembourgeoise)

Le présent rapport annuel reprend en détail les événements et dossiers marquants, à savoir

  • La discussion sur les défis pour les hommes et pour les femmes des changements sur le marché de l’emploi lors de la réunion informelle conjointe entre les ministres de l’emploi et les ministres de l’égalité des chances le 17 juillet 2015 ;
  • l’organisation du High Level Group on Gender Mainstreaming les 17 et 18 septembre 2015;
  • les principales conclusions de la conférence internationale sur l’égalité dans la prise de décision politique et économique les 15 et 16 octobre 2015 ;
  • l’engagement du Luxembourg dans la campagne du Ruban blanc contre les violences faites aux femmes le 25 novembre 2015 ;
  • l’adoption de conclusions du Conseil sur l’égalité dans la prise de décision au Conseil EPSCO le 7 décembre 2015.

En parallèle, les dossiers politiques prioritaires au niveau national en matière d’égalité des femmes et des hommes ont avancé comme prévu pour ne citer que l’organisation d’une conférence autour de la thématique de la violence domestique, l’adoption du Plan d’égalité des femmes et des hommes 2015-2018, le dépôt du projet de loi n°6892 introduisant l’égalité de salaire et un quota de 40% sur les listes de candidats pour les élections nationales et européennes, les discussions portant sur un modèle luxembourgeois pour la prostitution, les formations à l’égalité des femmes et des hommes et la mise en réseau aussi bien des délégués à l’égalité dans la fonction publiques que des entreprises participant au programme des Actions positives.

  • Mis à jour le 02-03-2016