Subir la violence n’est ni normal, ni banal

Personne n’a à subir des relations abusives, des attaques verbales et physiques, des sévices corporels. Le ministère de l’Égalité lance sur « violence.lu » une nouvelle campagne de sensibilisation.

La violence n’est pas acceptable et ne doit pas être acceptée. Ainsi comme le souligne la nouvelle campagne du ministère : « Subir la violence n’est ni normal, ni banal ».

En fait, la violence peut prendre plusieurs formes :

  • psychologique
  • sexuelle
  • domestique
  • viol
  • mutilation génitale
  • mariage forcé
  • harcèlement
  • harcèlement sexuel
  • avortement forcé 

Ces violences surviennent à la maison, dans la rue, à l’école, au travail, durant les loisirs…

Ce qu’il faut savoir : Toutes ces formes sont réprimées par la loi. Les victimes peuvent agir. Il ne faut pas hésiter à en parler.

Ainsi, la campagne appelle à rompre la spirale destructrice de la violence :

« Tu n’es pas coupable. Tu n’es pas seul(e) ! Parles-en à tes proches. Tu peux recevoir de l’aide et de l’assistance. »

La violence n’est pas une affaire privée. Les proches et connaissances peuvent soutenir les personnes touchées dans leurs démarches.

Des informations sur les différentes formes de violence, le cadre légal ainsi que les structures d’aide sont disponibles sur le site violence.lu .
  • Mis à jour le 10-10-2019