Séance Académique : Le Luxembourg célèbre le centenaire du droit de vote des femmes

«Si nous fêtons les 100 ans du droit de vote des femmes, c’est en l’honneur de celles qui se sont engagées en politique, alors que ce n’était pas évident. Et puis, ces festivités s’adressent aussi aux générations actuelles et futures pour qu’elles continuent à s’engager », a noté la ministre Taina Bofferding lors de la séance académique, le 22 mai. Cette soirée se voulait un devoir de mémoire pour les luttes menées afin d’assurer l’égalité entre les femmes et les hommes et un appel à poursuivre les efforts à tous les niveaux.

« Nous devons défendre les acquis et poursuivre les démarches pour que les femmes et les hommes bénéficient des mêmes droits dans les textes et dans les faits au quotidien… Le gouvernement s’engage à assurer un véritable vivre-ensemble », a poursuivi la ministre de l’Egalité entre les femmes et les hommes dans son allocution. En vue des élections européennes, ce dimanche 26 mai, la ministre a appelé de ses vœux une représentation plus équilibrée entre les femmes et hommes au Parlement européen. Et ce pour assurer un partage équitable des responsabilités.

Les orateurs de la soirée ont passé en revue les évolutions dans le système et les instances politiques du pays depuis le début du 20e siècle. Ils ont également mis en exergue le chemin qu’il restait à parcourir même après l’instauration du droit de vote en 1919. Les femmes ayant obtenu les mêmes droits civils que leurs maris dans les années 70.

Les allocutions ont été tenues par :

- le président de la Chambre des députés, Fernand Etgen;
- le Premier ministre, Xavier Bettel;
- la ministre de l’Egalité entre les femmes et les hommes, Taina Bofferding;
- la bourgmestre de la Ville de Luxembourg, Lydie Polfer;
- l’experte et invitée d’honneur Dr. Birte Förster

La séance académique s’est tenue en présence de Son Altesse Royale la Princesse Alexandra.
  • Mis à jour le 24-05-2019