Honneur aux femmes

Journée internationale des femmes: Taina Bofferding encourage une meilleure visibilité des femmes dans l’espace public, le sport et la vie en société

Pour cette Journée internationale des femmes, la ministre de l’Égalité entre les femmes et les hommes s’est rendue à trois événements organisés par des associations et acteurs locaux.

 

Un des fils conducteurs des rencontres faites par Taina Bofferding a été la visibilité accordée aux femmes dans l’espace public, la participation à la vie en société et politique ainsi que la reconnaissance dans les activités sportives.

Ainsi, l’agenda de la ministre s’est articulé pour cette journée internationale autour de trois événements publics.

 

Tout d’abord, la ministre est allée à la rencontre des participant(e)s de la plateforme JIF mobilisée en centre-ville et dont la vingtaine d’associations membres a appelé à l’égalité salariale, le refus de toute violence sexiste et pour plus d’égalité dans la prise de décision politique. Les partis politiques ont notamment été invités à accorder une meilleure visibilité à leurs candidates lors de scrutins.

 

Puis Taina Bofferding s’est rendue dans le nouveau quartier Lenkeschléi à Dudelange. Les élus locaux y ont présenté l’initiative «rues au féminin» qui met à l’honneur six femmes dudelangeoises méritantes. Mettre en avant ces femmes qui ont marqué leur temps, c’est rappeler que les femmes jouent un rôle important dans la société, c’est leur donner une visibilité.

Cet accès et une considération dans l’espace public ne va pas de soi dans de nombreux autres pays. L’initiative des rues au féminin est ainsi un moyen pour afficher et soutenir l’égalité entre les sexes. A Dudelange, les élus locaux ont émis un signal fort pour que les femmes soient reconnues dans l’espace public.

 

Enfin, en début de soirée la ministre a participé, à Mamer, à la présentation du « Women Cycling Project » qui promeut le cyclisme féminin au Luxembourg. Très souvent, il s’avère encore que les athlètes féminines ne bénéficient pas de contrats, de sponsoring ou de prix aussi prestigieux et avantageux que leurs collègues masculins. Ainsi, les exploits et succès de sportives sont moins visibles pour le grand public. Le « Women Cycling Project » contribue justement à

accroître les talents et à leur donner une plateforme.

Soutenir les sportives aide à dépasser les stéréotypes qui alimentent les discriminations sexistes, comme l’a noté la ministre de l’Égalité. Taina Bofferding entend par ailleurs analyser avec le ministre des Sports, Dan Kersch, les inégalités persistantes dans le domaine sportif pour mieux répondre aux défis de l’égalité.

 

Ces trois événements se voulaient complémentaires pour renforcer la cause des femmes, et favoriser un meilleur vivre-ensemble dans l’ensemble de la population.

  • Mis à jour le 11-03-2019