Une nouvelle coopération entre le MEGA et la Fondation CARITAS dans le domaine de l’assistance aux victimes de la traite des êtres humains

Dans le cadre de ses partenariats avec les gestionnaires conventionnés, le ministère de l’Egalité a récemment conclu une nouvelle coopération avec la Fondation CARITAS dans le domaine de l’assistance aux victimes de la traite des êtres humains.

La ministre de l’Egalité des chances Lydia Mutsch souligne « que le phénomène de la traite des êtres humains est devenu un grand fléau sociétal qui exige des réponses adéquates pour les personnes qui en sont les victimes. Du point de vue statistique, les hommes sont surreprésentés au niveau des victimes de la traite. Voilà pourquoi, je me réjouis de ce nouveau partenariat avec la Fondation CARITAS qui prévoit, à côté des centres de consultation et structures d’hébergement d’ores et déjà existants, la mise à disposition d’une nouvelle structure qui permet d’héberger surtout des hommes victimes de la traite des êtres humains. »

Cette maison ouvrira ses portes dans les prochaines semaines. La ministre a salué l’excellente coopération avec les responsables de CARITAS, et remercie vivement sa présidente Mme Marie-Josée Jacobs.

De plus, le ministère de l’Egalité des chances a récemment attribué l’agrément ministériel à l’antenne à Ettelbruck du service ALTERNATIVES de la Fondation Pro Familia, qui est un service de consultation pour enfants et adolescents victimes de violence domestique et un service d’assistance aux victimes mineures conformément à la loi modifiée du 8 septembre 2003 sur la violence domestique.

Lydia Mutsch explique dans ce contexte que « cette antenne répond – à côté de l’antenne d’ALTERNATIVES à Dudelange - au besoin d’une meilleure régionalisation de nos services d’aide qui revêtent d’une grande importance dans le contexte de l’application de la Convention d’Istanbul et des adaptations législatives en résultant surtout pour les enfants et adolescents victimes de violence domestique. »

  • Mis à jour le 10-10-2018