Les efforts du gouvernement pour une meilleure représentation des femmes dans les organes de prise de décision portent leurs fruits

Le programme gouvernemental prévoit que, d’ici 2019, 40% des mandats des conseils d’administration des établissements publics et des entreprises dans lesquelles d’État détient une participation doivent être pourvus par des personnes du sexe sous-représenté, en l’occurrence des femmes.

Comment le gouvernement entend réaliser ces défis ?  Quelle est l’évolution récente de la situation ? Quels instruments d’appui sont mis en place pour accélérer le changement ?

Le ministère de l’Économie a mis en place un système de monitoring pour suivre l’évolution de
la répartition hommes-femmes dans les organes d'administration d’un total de 92[[1] 92
établissements publics, sociétés, GIE = 841 administrateurs dont 496 représentants de l’État1] établissements
publics, groupements d’intérêt économique (GIE) et sociétés (cotées et non-cotées en bourse)
dans lesquels l’État détient des intérêts ou des participations. Entre janvier 2014 et mars 2015,
le Conseil de gouvernement a procédé à 208 nominations dans ces organes, dont 78 femmes,
ce qui équivaut à un pourcentage de 37,5%.

La ministre de l’Égalité des chances, Lydia Mutsch, a lancé un appel au secteur privé de
s’inspirer des mesures prises par l’État pour accroître la représentation des femmes dans les
organes de prise décision des entreprises: «Il est essentiel que les autres acteurs du monde
économique qui sont représentés dans les conseils d’administration suivent l’exemple du
gouvernement et se rallient, dans leurs propositions de nomination futures, aux objectifs des
40% du sexe sous-représenté auxquels le gouvernement entend aboutir jusqu’en 2019.»


Lydia Mutsch a rappelé que le «Female Board Pool» constitue un instrument très utile dans ce
contexte: il s’agit d’une initiative qui a pour objectif de mettre en contact les femmes motivées
et expérimentées, susceptibles de revêtir un mandat dans un conseil d’administration, et les
entreprises à la recherche de telles compétences.

  • Mis à jour le 07-04-2015