Foire de l'Etudiant(e) 2014

Les professions de la Santé n’ont pas de sexe !

Le ministère de l’Égalité des chances et le ministère de la Santé avaient un stand commun à la Foire de l’étudiant(e) 2014

Cette année, le ministère de  l’Égalité des chances s’est associé au ministère de la Santé, à l’ALEM (Association luxembourgeoise des étudiants en médecine) et au Conseil supérieur de certaines professions de santé pour présenter aux étudiant(e)s les nombreuses professions qui leurs sont possibles dans ce domaine et pour éliminer les stéréotypes qui continuent d’exister.

De nombreux débouchés

Aujourd’hui, le domaine de la Santé offre déjà nombreux débouchés au Luxembourg. À l’avenir, le vieillissement démographique couplé à celui des professionnels en exercice nécessiteront un renouvellement important des effectifs.

Des professions peu connues

Médecin, kinésithérapeute, infirmière, dentiste sont les professions les plus connues. Mais l’on entend moins parler d’architecte technique du système d’information ou d’ergothérapeute, par exemple.

Accessible à tout niveau d’étude,  le secteur de la Santé offre de nombreux débouchés. Que l’on soit plutôt attiré(e) par l’aspect technologique ou plutôt par le contact humain, chaque personnalité pourra s’épanouir dans ce domaine particulier.

Stop aux clivages !

Cette année encore, la Foire de l’étudiant a donné l’occasion de  découvrir des carrières atypiques. En effet, la Santé est un domaine dans lequel les stéréotypes perdurent. C’est pourquoi le ministère de l’Égalité des chances et le ministère de la Santé ont souhaité démontrer ensemble que les professions de la Santé n’ont pas de sexe.

Les élèves intéressé(e)s ont ainsi pu découvrir des témoignages, s’échanger avec des professionnels de la santé et réaliser leur bilan d’orientation professionnelle.

Lydia Mutsch, ministre de la Santé et de l’Égalité des chances, a visité le stand commun sur la foire le jeudi 13 novembre, vers 11 h 15.

foire stand
  • Mis à jour le 19-11-2014